Sid Meier’s Civilization II a vingt ans

1996 fut une année particulièrement faste pour le monde du jeu vidéo: les consoles 16Bits vivaient leur chant du cygne, les 32Bits sorties fin 1994 avaient commencé à sérieusement s’implanter l’année précédente, le Game Boy n’en finissait plus de tout écraser sur le marché des consoles portables (ce qui permettait accessoirement à Nintendo de faire…

Fuun Ishin Dai Shogun

Je réalise que je n’ai pas consacré de billet à une merde depuis le mois dernier. Eh bien remédions-y un peu, même si cela implique de revenir quelques années en arrière, vu que je n’ai vu aucune série en entier qui soit aussi minable que celle-ci dernièrement (d’autant que je ne l’ai découverte qu’il y…

Zelda a trente ans

Ça n’a rien d’un scoop, vu que tout le monde en parle, mais oui, cette bonne vieille franchise vient de fêter ses trente bougies. Et c’est plutôt cool, vu que les licences de cette époque à avoir survécu avec autant de succès jusqu’à nos jours doivent pouvoir se compter sur les doigts d’une main de…

Un peu d’indépendance, ça ne fait pas de mal

Entre deux sessions de Guild Wars 2 et de Civilization V, il m’arrive de jouer à des trucs… des trucs. Des jeux généralement sans grande prétention, parfois (souvent en fait) un peu fauchés, ce qui permet d’excuser à peu près n’importe quoi ou presque (le « presque », c’est pour les jeux comme Kung Fury: Street Rage…

Nagi no Asukara: le bleu est une couleur chaude

D’habitude, la Saint Valentin est l’occasion de marronniers plus ou moins inspirés consistant à parler de hentai ou de joyeusetés un peu violentes, histoire de rappeler que Valentin de Terni (le futur saint) fut roué de coup avant d’être décapité sur la Via Flaminia (sacré Claude II, va). Enfin bon, c’est rigolo 5 minutes, c’est…

Les 8 Salopards

Je suis un peu embêté: à la base, j’avais prévu de parler un peu de The Hateful Eight de Quentin Tarantino, que j’ai ENFIN pu voir (dans des conditions pas foncièrement optimales, d’ailleurs), mais… je réalise maintenant que je n’ai pas grand-chose à ajouter à L’Après-Séance du Fossoyeur de Films. Du coup… bah au lieu…

Deffence et illustration de la langue françoyse

Depuis quelques jours, la France semble découvrir une réforme de la langue dont le début du processus remonte à 1990, soit il y a plus de 25 ans (ce qui en dit assez long sur la réactivité de notre opinion publique, mais passons). Il est de bon ton de condamner la progressive disparition du « ph »…