Le marronnier de la fin avril

Qui dit nouveau trimestre dit nouveaux anime. Alors allons-y gaiment avec de premières impressions sur quelques titres plus ou moins intéressants diffusés en simulcast dans nos contrées depuis deux ou trois épisodes (dans l’ordre alphabétique, tant qu’à faire).

Big Order: Relativement fidèle au manga pour le moment… donc ouais, ce n’est pas Mirai Nikki. Ça reste assez plaisant à regarder, ceci dit, mais il est très douteux que ça devienne l’anime du trimestre.

Bungô Stray Dogs: Une agence de détectives dotés de super-pouvoirs, dont tous les membres sont de célèbres écrivains japonais, livre combat à une « mafia portuaire » dont le membre le plus éminent se nomme Akutagawa… Je ne sais pas trop quoi en dire pour le moment, vu que ça a l’air d’être le genre d’histoire qu’il vaut mieux suivre jusqu’à son terme pour avoir une bonne idée de sa qualité générale. Pour l’instant, ça tient le coup sur le plan technique et si les personnages sont archétypaux (et pièges à fujoshi), ils ne sont pas franchement désagréables (bien qu’on ait une fâcheuse impression de déjà-vu après Durarara!!; dont le light novel doit être publié en français sous peu, d’ailleurs).

Cerberus: Énième anime de fantasy sans créativité aucune (parce que basé sur un jeu qui n’en fait preuve d’aucune?). C’est regardable, mais c’est assez navrant, d’autant que la pertinence de coller des éléments de gameplay de RPG dans un anime qui n’est apparemment pas, dans sa diégèse, censé se dérouler dans un jeu, est assez discutable.

Hundred: À mi-chemin entre Infinite Stratos et Seiken Tsukai no World Break, cet anime… ok, je vais m’arrêter ici.

Joker Game: En 1937, alors que le Japon s’enfonce toujours un peu plus dans sa guerre asiatique (et que l’Allemagne se montre toujours un peu plus vindicative), l’armée impériale se met à former des espions polyvalents à l’état d’esprit fort éloigné de sa rigidité nationaliste habituelle. Joker Game suit donc le parcours de ces espions au Japon et à l’étranger. Et c’est franchement pas mal, même si la période considérée, compte tenu des divers problèmes historiographiques qu’elle soulève au pays du soleil levant, est carrément casse-gueule. Plus qu’à espérer que le scénario ne s’y pète pas les dents.

Mayoiga – The Lost Village: Un groupe de… d’inadaptés sociaux? Bref, un groupe de jeunes gens (qui pour la plupart ne se connaissent pas) se lance à la recherche d’un village perdu dans les montagnes du Japon, isolé de toute forme de communication et véritable légende urbaine. Avec l’intention d’y commencer une nouvelle vie. Sauf que, des gens commencent à disparaître; ou réapparaître alors qu’ils ne devraient pas; ou à se comporter bizarrement. Bref, Mayoiga, c’est une histoire à suspens dans la veine d’Another et pour le moment, ça tient la route.

MS Gundam Unicorn – RE:0096: Version TV redécoupant la série d’OVA sortie il y a quelques années (à la façon d’un Broken Blade), Gundam UC96 remet en scène Banagher Links et son Unicorn quelques années après la mort de Char & Amuro, avec un Neo-Zeon cherchant à récupérer la « Boîte de Laplace » censée restaurer la puissance des indépendantistes des colonies spatiales face à la Fédération, toujours aussi terrienne et élitiste. Vu que le premier épisode de l’OVA était un modèle de forme et que les trois premiers épisodes TV ne font que le reprendre dans son intégralité, on ne pourra guère critiquer ici autre chose que le redécoupage (il est vrai pour le moins discutable) et surtout ses génériques, très… génériques. Pour le moment, aucun intérêt si vous avez déjà vu l’OVA; j’ai néanmoins bon espoir que ce nouveau format permette de palier les gros problèmes de cette dernière à partir de sa seconde moitié (entre séquences importantes rushées et blablas inutiles interminables).

RE:Zero – Kara Hajimeru Isekai Seikatsu: Alors qu’il était juste sorti acheter des chips, le no-life Subaru Natsuki se retrouve téléporté dans un univers magique de fantasy blablabla, insérez les clichés de votre choix. Et… bin… la série s’ouvre sur une sorte d’Un jour sans fin/Endless Eight pour une fois plutôt bien amené, ce qui est une approche/accroche assez peu courante pour un anime de fantasy, il faut bien le dire. Qui plus est, les personnages sont pour le moment plutôt attachants (même si archétypaux au possible); j’ai juste un peu peur que la série ne vire au harem, mais on n’en est pas encore là.

Terraformars – Revenge: Était-il possible de faire pire que la première saison? Oui, en faisant la même chose, mais avec une réalisation à chier. Le seul progrès tient à l’absence de bande noire pour censurer les trucs trop gores (qui sont désormais pratiquement absents). C’est dire…

Twin Star Exorcists: Adaptation d’un shônen très classique, Twin Star Exorcists met en scène deux ados onmyôji qui font la chasse aux « Impurs » dans le Magano, monde parallèle qui a un peu trop tendance à déborder dans le monde réel. Pour l’instant, on n’a échappé à aucun cliché, du héros maladroit néanmoins super balèze dans sa partie avec un passé douloureux à la nana super froide et super forte mais qui a besoin du héros pour compenser ses faiblesses en passant par les sidekicks plus ou moins utiles; et la mascotte spirituelle, bien entendu. C’est pas désagréable non plus, hein, mais ça a été tellement vu et revu…

Voilà voilà. Ça n’avait évidemment rien d’exhaustif, il y a pas mal d’autres nouveaux titres sur lesquels j’ai fait l’impasse (je jetterai peut-être un œil à Kiznaiver & Flying Witch, mais vous pouvez toujours vous brosser pour des trucs genre Pan de Peace! ou Hai-Furi).

Au revoir; à bientôt.

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Mikaya dit :

    ok, je note :

    Gundam Unicorn : à revoir
    Bungo stray dog : ca a l’air cool !!

    sinon Kiznaiver c’est sympa pour l’instant, un ptit feeling danganronpan… Mais j’ai peur que ça parte dans de la grosse merde :p

    Ah oui, et Hai-furi ou Bakuon c’est de la grosse merde 😀

    J'aime

  2. Igloo dit :

    C’est drôle, on n’a pas du tout(au plus 1/4 du tout) les mêmes choix. Du coup, c’est intéressant d’avoir tes avis.
    Sinon, tu as vu le premier(dernière moitié) ou second épisode de Hai-Furi avant d’écrire ton article? Parce que franchement, je le placerais dans la moitié haute, voire le quart, de ce qui se fait de mieux cette saison. Cela reste moins pire que des trucs comme Hundred ou Big Order(sorry) et cela reste bien réalisé(au niveau des bruitages ou de la réalisation).

    J'aime

  3. Mikaya dit :

    attend, on parle bien de Hai furi, le truc avec des collégiennes qui dirigent des bateaux de guerre??
    j’ai regardé les 2 premiers épisodes, c’est cucul moe à donf et pas inspiré pour un sou… si c’est pour faire aimer les bateaux de guerre aux gens, c’est un peu loupé ^^ (et pis comme Gate, les messages pro militia ç’est un peu gerbouillant)

    J'aime

  4. tommyloser dit :

    Hai-Furi, je n’ai pas essayé du tout, et comme dit plus haut, ce n’est pas dans mes intentions, vu que les quelques anime du même genre que j’ai vu ont fini par me soûler (Arpeggio of Steel, c’était déjà limite, mais KanColle, je n’ai pas tenu plus de 3 épisodes). En général, ce n’est pas l’aspect technique qui me rebute le plus dans ce type d’anime, mais plutôt l’absence d’autre ambition que d’étaler du moe sur plusieurs heures.

    De toute façon, il faut bien faire un tri au bout d’un moment, et si je lâche une série que je trouve mauvaise (au hasard, mais alors vraiment totalement au hasard: Hundred), ce n’est pas pour en prendre une autre dont je sais pertinemment que je ne l’apprécierai pas. 😉

    A vrai dire, j’ai déjà trouvé suffisamment d’anime « à suivre » ce trimestre pour ne pas avoir à en rajouter (à peu près la moitié de ceux cités plus haut, en fait), donc bon…

    J'aime

  5. Igloo dit :

    Je n’ai jamais été attiré par Kancolle et autres anime marins, du coup c’est un peu une petite découverte pour moi. Après, c’est vrai que ça ne casse pas la baraque non plus.
    Ce que je voulais juste dire, ce n’est pas entièrement que du moe, il y a un petit scénario derrière, et le synopsis (et le premier épisode) est rédigé exprès pour être cliché.
    De toute façon, il y a une tonne de nouveaux trucs à voir cette saison, donc tu peux esquiver ça sans regrets.

    J'aime

    1. tommyloser dit :

      Je vois. Merci pour ton avis, en tout cas. 🙂

      C’est sûr que si le temps libre était quelque chose de facilement extensible, ça laisserait la possibilité de tout voir pour se faire une opinion, quelle que soit la qualité de ce qu’on regarde.

      J'aime

  6. Mikaya dit :

    et oui, la production est tellement plus conséquente qu’il y’a 15 ans qu’on est obligé de faire un choix drastique… un peu comme les jeux vidéos en fait XD !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s