Gundam Build Fighters Try – Island Wars

Plus d’un an après la fin de la série, Gundam Build Fighters Try a finalement eu droit à un épisode spécial, sorti aujourd’hui même, dans un format de 36 minutes (pub comprise) et, comme d’usage pour cette partie de la franchise, diffusé sur Youtube avec sous-titres anglais.

Après leur victoire en championnat, la team Try Fighters est invitée avec quelques autres gunpla-fighters à participer à un essai expérimental de la nouvelle mouture de Gunpla Battle, sur une île tropicale. Malheureusement, c’est le moment qu’a choisi la fille de Reiji & Aila pour se pointer sur Terre (roh, c’est bon pas la peine de crier au spoiler, c’est juste évident dès la seconde où on découvre la trombine de la gamine)… et l’expérience avec le nouveau cristal fabriqué par Nils Yajima tourne court.

Toute la première moitié de l’anime est une forme de parodie de rom-com où on retrouve à peu près tous les clichés possibles des arcs « de plage » et assimilés. Lieu de rêve montré comme une pub de TripAdvisor? Check. Mec qui bave devant des nanas en maillot avant de se faire remonter les bretelles? Check. Mec qui se retrouve avec un harem aux basques? Check. Nanas jalouses pour un oui ou pour non? Check. Moment accidentellement romantique malencontreusement interrompu? Check.

Bon, il n’y a pas que ça non plus, avec un début d’épisode plutôt bien inspiré s’ouvrant sur un match de tournoi entre la team Try Fighters et celle de Gyanko, et quelques clins d’œil à la franchise. Mais tout cela est expédié pour arriver au gros de l’épisode: la baston. Soit toute la deuxième partie.

Et ce n’est finalement qu’une revisite du dernier épisode de Gundam Build Fighters, avec le cristal qui s’emballe et des gunpla-fighters qui se jettent dans la bataille pour résoudre le problème. Avec une grosse surenchère de puissance qui emprunte pas mal des codes du super-robot (comme les pilotes qui beuglent le nom de leurs attaques) et rappelle beaucoup G-Gundam (ce qui n’a rien de surprenant en soi, puisque GBFT est peut-être la série de la franchise la plus proche de cette dernière; et puis Sekai est un disciple de Domon, après tout).

Alors, les gens qui regrettaient que le final de GBFT n’ait pas eu les mêmes ambitions que celui de GBF en auront pour leur argent (pas dur, c’est gratuit) avec ce « special » qui rapproche un peu plus la suite de l’originale. La question étant: cela était-il nécessaire? Parce qu’au fond, ça n’apporte pas grand-chose, il faut bien être honnête. Surtout si GBF en reste là ou n’exploite pas du tout par la suite le personnage de la fille d’Aila & Reiji (dont le nom n’est, maintenant que j’y pense, jamais prononcé de l’épisode).

GBFT – Island Wars était vendu comme un bonus à fan-service pour une série basée sur des jouets eux-mêmes basés sur une franchise de SF vieille de bientôt 40 ans; donc autant dire une longue page de pub. On ne pourra pas dire qu’il y a eu mensonge sur la marchandise, puisque le fan-service gunpla est bien le cœur de cet épisode. Après, ça tient techniquement la route, et à défaut d’avoir la moindre ambition de raconter quoi que ce soit, il a au moins le mérite de montrer du joli plastoc.

Mais quand même, ç’aurait été bien d’avoir une histoire digne de ce nom ou ne serait-ce qu’un embryon de quelque chose qui lui donne un peu d’enjeu. Parce que, même si la deuxième moitié de l’épisode est construite sur le modèle du final de GBF, le machin est balancé comme ça, à l’arrache, en rushant totalement le build-up, limité à quelques scènes plus ou moins inspirées d’Evangelion ou autres. C’est con à dire, mais il manque facilement un quart d’heure, voire une demi-heure à cet anime pour avoir une consistance réelle.

Bref, s’il est difficile d’être déçu vu les prétentions du truc, on peut en revanche lui reprocher son manque d’ambition: on est au niveau d’un film DBZ en termes de scénario; ni plus, ni moins.

Au revoir; à bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s