Legend of the Galactic Heroes – Ambition

Manifestement, tout le monde aime GinEiDen. Raison de plus pour parler de la suite du volume chroniqué ici il y a presque six mois, dans sa version américaine. Comment? Il y en a un troisième qui est sorti entre temps? Je sais bien mais qu’est-ce que j’y peux, moi, s’il est en rupture de stock quand j’essaie de le commander, hein? C’est de ma faute si les réassorts prennent huit plombes? Enfin bref, il sera question ici de Legend of the Galactic Heroes – Ambition de Yoshiki Tanaka.

Suite à la branlée d’Amritsar, les forces de l’Alliance des Planètes Libres serrent les fesses, d’autant que le mécontentement gronde dans la planète-capitale Heinessen. Pendant ce temps, une cabale d’aristocrates se monte dans l’Empire pour contrer l’ascension irrésistible de Reinhard von Lohengramm, bien décidé à dessouder ce qui reste de la hiérarchie nobiliaire. Mais l’ambition a un prix. Oh, ça y est, j’ai compris le pourquoi du titre!

Ce deuxième volume correspond grossièrement à la période couverte par la seconde moitié de la première partie de l’OVA. Vous êtes paumé? C’est normal. En gros, ça correspond aux épisodes 17 à 26. Sachant que ce dernier était pour le moins marquant, et que la série suit fidèlement le roman, ceux qui l’ont vue doivent par conséquent comprendre qu’il se termine par un événement radical. Pas un événement de nature à rebattre les cartes, mais plutôt de nature à affecter très profondément l’un des deux personnages centraux.

Le roman évoque en outre en parallèle l’événementiel des deux grandes puissances, alternant d’un chapitre à l’autre; et passant donc très souvent du coq à l’âne. Il faut dire que les interactions entre les deux espaces sont minimes sur cette période, et d’ailleurs étonnamment pacifiques: à aucun moment les armées impériales et alliées ne se battent l’une contre l’autre; elles sont beaucoup trop occupées à se déchirer de l’intérieur.

Tout le volume est en effet dédié à cette double guerre civile coïncidente, qui n’est d’ailleurs pas une coïncidence: Yang Wen-Li comprend bien vite que les troubles que connaît l’Alliance sont le fruit des manigances de Reinhard; le blondinet tient en effet à garder les coudées franches pendant qu’il taille en pièce l’aristocratie impériale sans que les Alliés ne viennent y mettre leur grain de sel.

Il est aussi l’occasion pour l’auteur de poser un peu plus ses deux principaux antagonistes. Yang y apparaît plus que jamais désabusé par le cynisme ambiant dans l’Alliance et principalement motivé par des raisons humanistes, souhaitant systématiquement limiter les pertes au maximum et écœuré par les idéologues comme par les arrivistes. Quand Reinhard y apparaît, lui, beaucoup plus brutal et capable de sacrifier ses propres principes au nom de son ambition personnelle (ce qui lui vaut d’ailleurs un retour de bâton de la part de son ami rouquin). Un peu comme le Yin et le… Yang (hihihi c’est drôle).

La fin du roman, que je vais éviter de spoiler (mais j’imagine que ceux qui ont vu l’OVA ont déjà dû comprendre en quoi elle consistait) constitue quant-à elle une pierre angulaire de l’œuvre, clarifiant la position de Yang au sein de l’Alliance et bouleversant les motivations profondes de Reinhard. Pendant que Phezzan continue à intriguer, que l’Église étend son influence, que Paul von Oberstein gagne en importance et Julian Mintz en maturité…

Que dire de plus, si ce n’est que j’espère pouvoir rapidement me procurer la suite?

Au revoir; à bientôt.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. VpViennetta dit :

    J’ai repris la lecture du deuxième tome à la sortie du troisième. Je l’ai pris en format ebook (parce que je suis une douille en anglais et qu’une liseuse qui donne immédiatement accès à un dico en cas de gros problèmes, c’est plus ergonomique que de jongler en le livre et le gros bottin Oxford :x).

    Bref, ce billet motive pour s’y remettre avec ardeur. Cool.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s