Guild Wars 2 – Flashpoint

Ça commence à faire un moment que je n’ai pas parlé de jeu vidéo ici, la dernière fois remontant à plus de de trois mois (si on ne compte pas le fourre-tout du 14 février), pour la sortie de The Head of the Snake, précédent épisode de la troisième saison du monde vivant de Guild Wars 2. Il se trouve qu’il y a un peu moins de deux semaines est sorti un nouvel épisode, intitulé Flashpoint (ou Point d’Ignition en français, ce qui a beaucoup moins de classe, IMHO). Que vaut-il donc?

Autant le dire tout de suite: ça va aller vite. Parce qu’il n’y a pas grand-chose à dire dessus.

Pour l’histoire d’introduction, le faux Lazarus attaque avec ses mercenaires le laboratoire de Taimi pour s’emparer de sa machine qui fait mumuse avec l’énergie des dragons. Et il réussit, mais ne parvient pas à dissimuler son identité plus longtemps: il s’agissait en réalité de [MEGA SPOILER DE LA MORT] Balthazar. À charge pour vous de le poursuivre dans sa retraite, une île volcanique nommée Draconis Mons. Histoire palpitante s’il en est, n’est-ce pas…

Après, je sais bien que ces « événements » sont juste un prétexte pour introduire une nouvelle zone, mais… Premièrement, ce n’était en rien une obligation: un petit speach de Taimi disant « j’ai localisé Primordus, go! » suffisait (parce que, oui, Primordus est là; enfin, à peu près).

Deuxièmement, Balthazar est censé être un dieu; pourquoi se casse-t-il le cul à monter ce plan alambiqué? Et puis pourquoi choisir l’identité de Lazarus comme déguisement? Il n’y avait pas moins suspect pour infiltrer le labo de Taimi, genre, je sais pas, un laborantin asura lambda?

Troisièmement, c’est bien d’avoir fait monter la sauce durant les trois premiers épisodes de cette saison (moins dans le quatrième) et de nous hyper sur l’hypothétique retour des Mursaats ou le réveil des dragons Jormag & Primordus; mais si c’est pour faire retomber le soufflé maintenant, ça ne servait juste à rien; à part créer de la déception.

Déception, aussi, dans le boss-fight final, d’une affligeante nullité. Quant-à Draconis Mons, bin, c’est juste un mélange entre Ember Bay et Mount Maelstrom, où la seule réelle nouveauté s’avère être une mécanique assez bof consistant à créer des lianes pour jouer à Tarzan, au prix (temporaire) de vos compétences 1-5.

Bon, il y a bien deux ou trois trucs ajoutés dans les équipements, notamment l’implémentation de nouvelles armures, niveau légendaire… qui sont en fait assez moches, à part peut-être en heavy (cependant trop surchargé à mon goût). Et à part ça… quel vide. OK, il y a plein de miniatures et un nouveau puzzle (avec à la fin un coffre aussi généreux que chiant à atteindre), mais on s’en fout, en fait, au final.

Il faut bien se rendre à l’évidence: c’est un épisode raté. Qui, encore une fois, n’impacte que marginalement le jeu, positivement ou négativement (une nouvelle zone peut bien être inutile ou inintéressante, ça ne change rien à celles qui préexistent; tant qu’on me laisse telles quelles Auric Basin, Silverwastes & Bitterfrost Frontier, ça me va).

Il n’empêche qu’on peut se poser quelques questions en matières de choix scénaristiques, ou de game-design, ou de politique de sorties: cela aurait peut-être valu le coup d’attendre d’avoir un contenu conséquent à implémenter et une histoire travaillée à raconter, plutôt que de sortir un nouvel épisode à l’arrache, trois mois seulement après un épisode déjà assez décevant.

Au revoir; à bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s