[Preview] Marvel vs. Capcom Infinite

Ce n’est pas vraiment dans mes habitudes de parler des démos de jeu qui me passent entre les doigts, vu qu’elles ne sont pas toujours révélatrices de la qualité finale du jeu (celle de Mass Effect 3 faisait par exemple beaucoup envie, mais tout au plus pouvait-on se faire une idée du gameplay et de…

All-New X-Men: Death of X

Près de trois mois se sont écoulés depuis le dernier post relatif à des comics sur ce blog. À vrai dire, s’il y a bien un type de bandes dessinées que j’ai quasiment abandonné, c’est bien celui-ci (encore que niveau fumetti, manhwa, BD franco-belge, manhua et autres, ce n’est pas plus reluisant). Le seul type…

Final Fantasy Tactics a 20 ans

L’année 1997 fut l’une des années les plus fastes pour la franchise Final Fantasy: outre le succès (d’abord japonais puis planétaire) de l’épisode VII, elle aura également été marquée par la sortie de son premier opus dans le monde du Tactical-RPG. Un Tactical-RPG qui demeure, encore aujourd’hui, l’une de mes expériences de jeu les plus…

Our Summer Holiday

… ou Kamisama ga Uso wo Tsuku dans son titre japonais, est un one shot de Kaori Ozaki, à qui l’on doit également Immortal Rain, un shojo de fantasy publié chez Doki-Doki et que je n’ai pas lu. Or, sachant que c’est le seul autre titre de cette autrice disponible en français, autant dire que…

Noob, les films

Un tir groupé qui arrive bieeeeeeeen à la bourre (vu que le dernier épisode a été posté sur Youtube il y a quatre mois) mais qui permet de prendre un peu de recul: ça m’a laissé le temps de tout remater, depuis la première saison, histoire de remettre les choses en perspective. Et en rétrospective.

Predator a 30 ans

… et il a fichtrement bien vieilli, le bougre. Non, sérieusement, je l’ai revu il y a, quoi, deux ou trois jours, et à part un ou deux effets qui font aujourd’hui un peu cheap, ça passe crème. Rétrospective.

Wonder Woman

Après un Man of Steel décevant, un Batman v. Superman très déprécié et un Suicide Squad lamentable, force est de constater que le DCEU commençait à méchamment battre de l’aile et qu’il fallait mettre les bouchées doubles pour essayer de remonter la pente. Et c’est ce que fait le film Wonder Woman.