Midsommar

L’exploitation de Midsommar en salles françaises semble arriver plus ou moins à son terme. Donc oui, j’ai beaucoup pris mon temps pour aller le voir (à vrai dire, j’ai même attendu la dernière des dernières séances du multiplexe local). Quant-à savoir si ça valait le coup…

Once Upon a Time… in Hollywood

La sortie d’un nouveau film de Quentin Tarantino au cinéma est toujours un petit événement en soi. Déjà parce qu’il n’est pas ce qu’on pourrait appeler un réalisateur prolifique, mais aussi et surtout parce que ce sont toujours des films de qualité. On peut certes être plus ou moins réceptif à tel ou tel genre,…

Promare

Je sais que j’ai (trop) souvent l’habitude de me plaindre du traitement de l’animation japonaise au cinéma en France (particulièrement près de chez moi), mais… mais. Et puisque j’aime bien raconter ma vie, petit exemple très personnel avec une tentative (heureusement réussie) d’aller voir Promare. Déjà, la salle la plus proche à le projeter (la…

Bip-Bip Boy

Le manga de témoignage à tendance autobiographique est un sous-genre auquel, il faut bien le dire, on est peu habitué en France, en comparaison de beaucoup d’autres. Généralement d’ailleurs, le choix des éditeurs se porte sur des titres à problématique sociale ou sociétale, ou avec une connexion factuelle à l’actualité, ou au contraire au thème…

Hors du Temps: Chrono Trigger/Chrono Cross

À vue de nez, la France doit être championne d’Europe pour ce qui est des publications papier sur le jeu vidéo. Toutefois, il serait regrettable d’oublier que ça se fait aussi de l’autre côté des Pyrénées, et qu’il arrive même, exceptionnellement, que ces dernières soient traduites dans la langue de Florent Gorges. Tel est le…

Another Life

Pour être tout à fait honnête, je n’avais jamais entendu parler de Another Life avant que la série ne pope opportunément cet été sur le catalogue de Netflix. Et quand on regarde le résumé, ça fait sacrément envie, quand même, d’autant que l’héroïne est incarnée par Katee Sackhoff. Qui donne la réplique à… oh merde.