[Preview] Record of Lodoss War – Deedlit in Wonder Labyrinth

La bêta d’un jeu qui sort un peu de nulle part, ou du moins, c’est ce que je pensais jusqu’à ce que je me rappelle que les OVA vont bientôt fêter leurs vingt ans. Du coup, voir revenir la franchise Lodoss sous la forme d’un metroidvania… eh bien pourquoi pas?

Après ce qui semble avoir été une soirée endiablée, l’elfe Deedlit se réveille, seule, dans un endroit inconnu, des sortes de ruines forestières. Cependant, il apparaît assez rapidement que ses compagnons de route (Parn, Ghim, etc.) sont aussi dans la place… mais croyez-vous donc qu’ils décideraient de faire équipe? Non, évidemment non. Deedo va donc devoir percer en solitaire les mystères de cet étrange labyrinthe.

Alors, pour l’heure, seul un premier niveau est disponible en early access, et grossièrement, c’est Symphony of the Night modé en skin Record of Lodoss War. Vraiment Symphony of the Night modé en skin Record of Lodoss War. Tellement Symphony of the Night modé en skin Record of Lodoss War que les mouvements de Deedo semblent calqués sur ceux d’Alucard; au point que c’en devient parfois troublant, même.

Ce qui ne signifie pas que le jeu soit une simple contrefaçon, ou même un détournement de l’œuvre d’origine pour faire n’importe quoi. Si la majorité des personnages sont devenus au passage de simples fonctions sans grande consistance (genre Ghim qui se reconvertit dans le commerce de donjon OKLM, ou Slayne qui se contente de lâcher trois mots en mode « démerde-toi » quand on le croise; après, ce n’est que le début, donc…), l’univers du jeu ne s’éloigne pas vraiment de celui de la série d’OVA.

Anime dont il reprend complètement le design, d’ailleurs, que ce soit pour les persos (et au passage, le sprite de Deedo est juste superbe; celui de Pirotess également) ou son univers graphique. Les gobelins sont peu ou prou identiques, et aucun élément de décor du jeu n’aurait pas eu sa place dans la série (ou dans Legend of Crystania, d’ailleurs). Bien sûr, il aura fallu étoffer pour varier un peu le bestiaire, mais rien qui ne soit pour l’heure franchement hors sujet (à part peut-être les momies, mais vu que c’est un lieu commun de JdR…).

La contrepartie, c’est qu’on ne trouve au fond rien de bien nouveau là-dedans: c’est du bestiaire de D&D. Ce qui nous rappelle que c’est bien ce qu’était Lodoss à l’origine, avant que Ryô Mizuno ne se décide à en faire un roman: une simple campagne de jeu de rôle (quelques éléments visuels comme les dés sont d’ailleurs là pour nous le rappeler). Bref, tout ça pour dire que, question originalité, on repassera, mais c’est du coup raccord avec l’œuvre adaptée; et c’est bien le principal.

Même chose pour le gameplay, d’ailleurs: c’est du Castlevania post-Dracula X tout craché, avec une gamme d’armes et de skills au final pas très éloignés dans leur conception de, disons, Aria of Sorrow. Deedo pourra donc ramasser sur ses ennemis des armes pour remplacer (ou pas) sa rapière, apprendre à slider pour se glisser dans divers interstices et s’associer à des esprits qui peuplent le donjon, comme un sylphe ou une salamandre (qu’on peut switcher très rapidement).

Quoi qu’il en soit, au final, on se retrouve avec un premier niveau de jeu qui, s’il ne brille manifestement pas par son originalité (comme l’ensemble de la franchise, faut-il le rappeler), laisse cependant bon espoir de se retrouver à l’arrivée avec un metroidvania très décent. Ce à quoi on a accès pour le moment ressemble un peu à un didacticiel (ce qui explique la relative simplicité des puzzles), et n’offre qu’un simple aperçu. Mais c’est un aperçu qui présage du meilleur pour la suite, même si je reste un peu sur ma faim pour la dimension sonore du soft.

Au revoir; à bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s