Bip-Bip Boy

Le manga de témoignage à tendance autobiographique est un sous-genre auquel, il faut bien le dire, on est peu habitué en France, en comparaison de beaucoup d’autres. Généralement d’ailleurs, le choix des éditeurs se porte sur des titres à problématique sociale ou sociétale, ou avec une connexion factuelle à l’actualité, ou au contraire au thème…

Errance

Trois des mangas d’Inio Asano (Bonne Nuit Punpun, Solanin et Dead Dead Demon Dededededestruction) comptent parmi mes préférés, tous genres confondus. Aussi, quand j’ai appris que Kana publiait, en même temps qu’une édition intégrale augmentée de Solanin, un manga qui aurait justement pour thème son métier de mangaka, je n’ai pas tardé à me le…

Vrac de trucs japonais terminés (douzième édition)

Un vrac qui revient de loin (et parfois de très loin), parce que j’ai beaucoup, beaucoup de retard sur pas mal de trucs. Traduction: ne vous étonnez pas de trouver ici des œuvres terminées depuis plusieurs mois en France. Voilà. Bon, on commence?

Vrac de trucs japonais terminés (dixième édition)

Un vrac un peu plus court que d’habitude, vu que, mine de rien, je n’ai quand même pas terminé grand-chose venu du pays du soleil levant, ces derniers temps. Du coup, il y a dans le lot aussi deux ou trois trucs datant de la fin de l’année dernière; enfin, dont l’arrivée en Europe date…

Le marronnier du 31 décembre (quatrième édition)

Comme chaque 31 décembre depuis l’ouverture de ce blog, c’est l’heure du bilan annuel. Je vais essayer d’être plus court que la dernière fois, mais aucune garantie. Vous voilà prévenu-e. Hm? Pourquoi cette image d’en-tête? Parce que c’est peut-être ce que j’ai écouté de plus beau cette année. Tout simplement. Bon, on commence?

Drop Frame

Le manga est fini depuis le mois d’août, et j’aurais probablement dû en parler avant (dans le dernier vrac, par exemple), mais… Pour être honnête, je ne savais pas vraiment quoi en penser en première lecture: sur les deux premiers volumes, j’étais en mode « hype » avant d’être un peu refroidi par le troisième, et pour…

Par-delà les étoiles…

Parce que j’aime beaucoup Perfect World et qu’il est toujours intéressant de regarder ce qu’une autrice, dont on aime une œuvre, a fait d’autre dans sa carrière, j’ai lu Par-delà les étoiles que Akata a eu la bonne idée de sortir il y a peu. TL;DR: c’est très sympa.

Éclat(s) d’âme

Ce que je trouve foncièrement appréciable, dans la collection L d’Akata, c’est qu’on y trouve des titres souvent difficilement imaginables chez d’autres éditeurs. Pas parce qu’ils sont totalement barrés (pour ça, il vaut mieux se tourner vers la collection WTF?!), mais au contraire parce qu’ils arrivent très souvent à poser avec justesse le doigt où…