Le marronnier du 31 décembre (quatrième édition)

Comme chaque 31 décembre depuis l’ouverture de ce blog, c’est l’heure du bilan annuel. Je vais essayer d’être plus court que la dernière fois, mais aucune garantie. Vous voilà prévenu-e. Hm? Pourquoi cette image d’en-tête? Parce que c’est peut-être ce que j’ai écouté de plus beau cette année. Tout simplement. Bon, on commence?

Retour aux Sources

C’est le premier post de ce blog sur un manhua, mais je dois bien avouer que je n’en lis pas beaucoup. Pas que je n’aime pas ça, mais force est de reconnaître que, depuis la disparition de Xiao Pan, les éditeurs francophones ne se bousculent pas pour éditer de la BD chinoise (même si elle…