Altered Carbon

Après visionnage de la première saison, j’avais été un peu étonné par l’énorme polarisation des critiques vis-à-vis de ce titre. Pour les uns, elle était une sorte d’œuvre maîtresse dans le sous-genre du cyberpunk, malgré quelques faiblesses d’écriture. Et pour les autres, c’était une série ratée, non du fait de sa réalisation, de son acting…

Vrac de trucs japonais terminés (douzième édition)

Un vrac qui revient de loin (et parfois de très loin), parce que j’ai beaucoup, beaucoup de retard sur pas mal de trucs. Traduction: ne vous étonnez pas de trouver ici des œuvres terminées depuis plusieurs mois en France. Voilà. Bon, on commence?

Stranger Things: Suspicious Minds

Puisque la série revient en juillet, c’est peut-être le bon moment pour s’intéresser un peu à ce qui s’est écrit autour, et notamment un premier roman, publié en France en mars dernier. Sachant qu’un deuxième est annoncé pour la semaine prochaine.

Une nuit sans étoiles

… est le titre du second volume des Naufragés du Commonwealth (AKA Chronicles of the Fallers en VO; et c’est beaucoup plus pertinent, IMHO), faisant donc suite à L’Abîme au-delà des rêves (lequel est d’ailleurs bradé en ce moment dans son édition de poche).

Les Feux de Cibola

Chose promise, chose due: retour sur le quatrième volume de The Expanse, dont l’édition de poche est sortie il y a peu. Alors…

Le marronnier du 31 décembre (quatrième édition)

Comme chaque 31 décembre depuis l’ouverture de ce blog, c’est l’heure du bilan annuel. Je vais essayer d’être plus court que la dernière fois, mais aucune garantie. Vous voilà prévenu-e. Hm? Pourquoi cette image d’en-tête? Parce que c’est peut-être ce que j’ai écouté de plus beau cette année. Tout simplement. Bon, on commence?

Mawaru Penguindrum – Station 1

Kunihiko Ikuhara est un bien étrange personnage: derrière les succès (au moins d’estime) qu’ont été les OVNI Utena et Yurikuma Arashi, il est un auteur, au sens cinématographique, dont le style est aisément reconnaissable. Pour ma part, c’est surtout avec la série animée Mawaru Penguindrum que je l’ai découvert, car, contrairement à Utena, elle m’a…

Les Peaux-épaisses

Si les œuvres « de jeunesse » sont rarement les meilleures de leur auteur, elles sont souvent très révélatrices. De certaines aspirations et ambitions, déjà, mais elles permettent surtout, quand on les compare avec des œuvres plus tardives, de prendre la mesure (au moins en partie) de son évolution littéraire et culturelle (écriture, thèmes chers, messages politiques,…

Legend of the Galactic Heroes – Tempest

Continuation de la deuxième moitié du GinEiDen original, qui avance tranquillement vers sa conclusion. Et dans ce septième volume, rien de vraiment inattendu tant l’essentiel avait été annoncé dans le volume précédent. Tempest, donc; et spoilers, donc.