Le marronnier de la fin avril (encore)

Un peu moins de titres qu’au précédent trimestre, principalement parce que, là encore, assez peu de trucs m’intéressent. Évidemment, rien chez Amazon Prime ou Netflix, vu que je n’ai pas l’impression qu’il y ait eu moindre nouvel anime en simulcast ce mois-ci chez eux (ça m’a peut-être échappé, remarquez). Et juste un seul chez Crunchyroll,…

Dragon Ball Super: Broly

Un peu soûlé de l’avoir raté en VOSTF il y a deux mois, je me suis rabattu sur la VF de Dragon Ball Super: Broly, sortie la semaine dernière. Du coup, oui, ce post arrive très en retard. Et donc, comme pour Alita, je vais essayer de faire court.

Vrac de trucs japonais terminés (dixième édition)

Un vrac un peu plus court que d’habitude, vu que, mine de rien, je n’ai quand même pas terminé grand-chose venu du pays du soleil levant, ces derniers temps. Du coup, il y a dans le lot aussi deux ou trois trucs datant de la fin de l’année dernière; enfin, dont l’arrivée en Europe date…

Iron Fistinière

Alors oui, je sais, elle était facile, mais totalement justifiée: cette série, c’est juste un bon gros poing dans le cul des fans de Marvel (sans lubrifiant ni rien). Non, vraiment.

Bilan anime: été 2016

Puisque la saison estivale fut particulièrement riche, je ne vais pas m’amuser à faire un post pour chaque anime vu (même si c’est que j’ai fait jusqu’ici; mais là j’en ai marre). Alors, petit récapitulatif rapide avant d’embrayer sur la saison automnale (apparemment un peu plus pauvre, à première vue). Récapitulatif avec juste des séries…

Dragon Ball Z – La Résurrection de ‘F’

Après un Battle of Gods pour le moins controversé (« il se passe rien, dans votre film »; « C’est de l’arnaque, votre Super Saian God »; « Il est nul, votre dieu de la destruction »; etc.) mais aux résultats plus que probants malgré une diffusion en salle exclusive au Japon (rentabilisé en deux jours et 50 millions de dollars…

Kung Fury

Décidément, les pays nordiques nous gratifient depuis quelques années de sacrées perles cinématographiques, telles que Morse, Troll Hunter ou Iron Sky. Kung Fury vient s’ajouter à cette liste, comme une sorte de pur hommage aux nanars & actioners des années 1980 et du début des années 1990. Le pitch est tellement débile qu’il constitue déjà…