Le marronnier de la fin juillet (troisième édition)

… ou du début de Thermidor, si vous êtes resté bloqué en 1805; pardon, en an XIII. Bref. J’avoue, je m’y prends un peu plus tard que d’habitude, mais… non rien, en fait, pas d’excuse, je suis juste une grosse feignasse.

Vrac de séries terminées (deuxième édition)

… dont une qui aurait pu figurer dans le dernier vrac de trucs japonais. Faut bien varier un peu. Oh, et je ferai certainement un post complet sur The Rain plus tard (parce qu’elle le vaut bien et qu’il va quand même falloir que j’arrête d’être une feignasse).

Vrac de trucs japonais terminés (sixième édition)

Ouais, j’arrête avec le latin dans le titre, déjà parce que ça risquait de prêter à confusion, et aussi parce que… bah j’ai envie, stou. Ah, aussi, ce sera un peu plus long que d’habitude (il faut dire qu’il y a eu une avalanche de nouveaux titres sur Netflix ces dernières semaines).

Vrac de séries terminées

J’aurais beaucoup de choses à reprocher à Netflix. Le fait que, régulièrement, les sous-titres sautent, par exemple (est-ce que ça vient de l’appli PS4?). Ou que, sur certains titres, on repasse inexplicablement sur de la VF par défaut à chaque épisode. Ou encore que les titres, arrivés à échéance de leur droits de diffusion, disparaissent…

Mass Effect: Nouveau Monde

La franchise Mass Effect a beau être « gelée » sur le plan vidéoludique (conséquence du désastreux épisode Andromeda), son volet cross média ne se porte, lui, pas si mal que ça, tout bien considéré. En fait, ça donnerait presque le sentiment que cet univers s’est affranchi des contraintes inhérentes au jeu vidéo pour se trouver une…

Dark (saison 1)

Si Netflix a commencé à produire (ou co-produire) des programmes en « langues étrangères » (pas en anglais, quoi), force est de reconnaître qu’il s’agit pour le moment d’une goutte dans un océan anglophone. D’ailleurs jusqu’à l’année dernière, il n’y avait aucune production germanophone dans le lot, ce qui est un peu étonnant vu que l’Allemagne (et…

The Punisher (saison 1)

Après avoir phagocyté la moitié (au bas mot) de la deuxième saison de Daredevil, le punisseur revient dans sa propre stand alone. Mais vu que Iron Fist était naze et que The Defenders, ce n’était pas franchement la grande teuf, autant dire que c’est avec circonspection et scepticisme que j’ai entamé le visionnage. Verdict.

Black Out

Et non, il ne sera pas ici question de Transformers, bien que j’aie eu par le passé une énorme affection pour cette franchise; quand j’avais huit ans. Non, Black Out est un titre du romancier autrichien Marc Elsberg, publié en 2012.

Rattrapage de séries TV (quater)

Encore une fois, que du Netflix et du nord-américain, mais vu la masse de trucs que j’ai raté ces cinq dernières années (plus les nouveaux trucs qui sortent cette année), je me vois mal trouver le temps d’aller lorgner du côté des drama coréens ou des telenovellas brésiliennes. En plus, j’aime pas ça.

Blade Runner 2049

Alors celui-là, je l’attendais au tournant. Parce que Blade Runner a très longtemps figuré dans mon top 10 des meilleurs films de tous les temps (jusqu’au jour où j’ai renoncé à faire des top 10 des meilleurs trucs de tous les temps, vu que c’est tout sauf pertinent quand on n’a pas une connaissance à…