Le Secret des Marrowbone

Il arrive parfois qu’on aille voir un film juste pour ses têtes d’affiche, sans vraiment se renseigner sur ce dont il sera question (en même temps, vu la tronche de certains résumés… bref). Ça a été mon cas pour Le Secret des Marrowbone, que j’ai décidé d’aller voir dès le moment où j’ai appris que…

Recovery of an MMO Junkie

Des anime traitant avec plus ou moins de bonheur des MMO RPG ou proposant un univers de MMO, il y en a eu un sacré paquet, mine de rien. Depuis le succès d’estime de .Hack// et surtout depuis l’explosion consécutive au carton Sword Art Online, on a eu droit à de multiples titres aux accents…

Ces jours qui disparaissent

À moins d’un mois du moment où il est d’usage (même quand on est athée) de faire cadeau d’un truc à quelqu’un, il arrive qu’on soit parfois un peu pris de court. D’où l’intérêt d’avoir sous le coude deux ou trois idées de rechange, et une bonne BD en est une, justement. C’est le cas…

Tokyo Kaido

Et dire que j’ai failli passer à côté… non, parce qu’il faut bien dire ce qui est: en termes de com’ et de distribution, le Lézard Noir, ce n’est clairement pas la grosse cavalerie éditoriale francophone à laquelle le grand public qui achète ses BD en supermarché est habitué. Même les lecteurs réguliers de manga…

Le marronnier de la fin juillet (bis)

Comme d’hab’, quand on n’a pas d’idée (mais du temps libre pour écrire de la merde), on fait des marronniers. Même chose que l’année dernière, donc: petit aperçu de quelques-uns des anime nouvellement arrivés dans nos contrées ce trimestre. Et encore une fois, l’exhaustivité n’est pas mon truc, donc jetez un œil chez Pazu pour…

Vrac de trucs japonais terminés (bis; et pas de manga ce coup-ci)

Pas de manga, mais en même temps, à part le (très bon) one shot Our Summer Holiday de Kaori Ozaki, aucun de ceux que je suis n’est arrivé à son terme depuis la dernière fois. Après, je n’ai pas fait non plus beaucoup d’efforts de découverte de trucs nouveaux, même en format court. Bref. Passons….

Our Summer Holiday

… ou Kamisama ga Uso wo Tsuku dans son titre japonais, est un one shot de Kaori Ozaki, à qui l’on doit également Immortal Rain, un shojo de fantasy publié chez Doki-Doki et que je n’ai pas lu. Or, sachant que c’est le seul autre titre de cette autrice disponible en français, autant dire que…