Vrac de séries terminées (deuxième édition)

… dont une qui aurait pu figurer dans le dernier vrac de trucs japonais. Faut bien varier un peu. Oh, et je ferai certainement un post complet sur The Rain plus tard (parce qu’elle le vaut bien et qu’il va quand même falloir que j’arrête d’être une feignasse). Publicités

Deadpool 2

Après un premier épisode gentiment bourrin, bousculant les cadres traditionnels du film de super héros sur la forme mais pas sur le fond, cette suite était attendue au tournant, surtout après le teasing de Cable. Et l’essai est transformé. Par contre, je vais devoir spoiler, parce qu’il n’y a pas trop le choix, en fait.

DC’s Legends of Two Morons

Puisque la deuxième saison est arrivée sur Netflix, j’ai pu me l’infliger afin de voir si mon opinion première était la bonne. En même temps, c’était ça ou Perdus dans l’espace; je ne suis pas sûr d’avoir perdu au change, en fait. Bref, verdict.

Vrac de trucs japonais terminés (sixième édition)

Ouais, j’arrête avec le latin dans le titre, déjà parce que ça risquait de prêter à confusion, et aussi parce que… bah j’ai envie, stou. Ah, aussi, ce sera un peu plus long que d’habitude (il faut dire qu’il y a eu une avalanche de nouveaux titres sur Netflix ces dernières semaines).

Les Déportés du Cambrien

Je réalise que, jusqu’à présent, je n’ai rien écrit ici sur mes auteurs de SF préférés. Il est plus que temps d’y remédier, et on va commencer par Robert Silverberg (aucun lien), avec Hawksbill Station, traduit (littéralement, évidemment) en français par Les Déportés du Cambrien… et je crois qu’il y avait un module « Titres de…

Dark (saison 1)

Si Netflix a commencé à produire (ou co-produire) des programmes en « langues étrangères » (pas en anglais, quoi), force est de reconnaître qu’il s’agit pour le moment d’une goutte dans un océan anglophone. D’ailleurs jusqu’à l’année dernière, il n’y avait aucune production germanophone dans le lot, ce qui est un peu étonnant vu que l’Allemagne (et…

Rattrapage de séries TV (bis; que du DC, cette fois-ci)

Plus de trois mois après mon premier post du genre, quelques retours sur les séries du Arrowverse (à ne pas confondre avec le DCEU) que je n’avais pas encore vu (ou du moins dont je n’avais pas vu assez pour en parler). Go.

Vrac de trucs japonais terminés (bis; et pas de manga ce coup-ci)

Pas de manga, mais en même temps, à part le (très bon) one shot Our Summer Holiday de Kaori Ozaki, aucun de ceux que je suis n’est arrivé à son terme depuis la dernière fois. Après, je n’ai pas fait non plus beaucoup d’efforts de découverte de trucs nouveaux, même en format court. Bref. Passons….

Your Name

Ce film aurait dû figurer dans mon top 3 de l’année 2016, si je n’avais pas été trop paresseux pour bouger mes fesses vers le cinéma classé « art & essai » le plus proche; et je ne pige pas pourquoi il n’a pas bénéficié d’une distribution plus étendue dans mes contrées (une seule salle dans un…

All-New X-Men: Apocalypse Wars

Pour une fois, parlons de comics (et je réalise que c’est le premier post que je consacre entièrement à de la BD américaine; Champomy!). Ceux qui me connaissent IRL savent que j’ai une affection toute particulière pour les X-Men, franchise de comics phare de mon adolescence. D’ailleurs, sur les dix derniers comics que j’ai acheté,…

Miss Peregrine et les pas-X-Men

Ça fait un bail qu’il n’a pas été question de cinéma ici, et la sortie du dernier Tim Burton est une bonne occasion d’y revenir. D’autant que c’est un réalisateur dont j’apprécie en général le travail. Pardon, dont j’appréciais en général le travail, parce que depuis Les Noces funèbres, il n’y a pas un seul…